Recherches Avancées
More Search Options
Nous trouvons 0 résultats Voir résultat
Recherches Avancées
More Search Options
Nous trouvons 0 results
Your search results

Le lycée Jean-Guéhenno, incontournable formateur en bijouterie à Saint-Amand-Montrond

Posté par SejourSolo le 6 juin 2018
| 0
Par le Berry Républicain, le 6 juin 2018

Les enseignements proposés, son réseau d’entreprises et son lien avec l’Europe donnent au lycée Jean-Guéhenno un statut de formateur en bijouterie qui dépasse les frontières.

Formation aux métiers d'art

« Nous avons des formations qui vont du CAP et qui iront, à partir de l’année prochaine, jusqu’à la licence avec le Diplôme national des métiers d’art et du design », indique Chahir Dehmej, proviseur adjoint du lycée Jean-Guéhenno.

Un enseignement très pointu qui est valorisé sur le marché du travail : « On fait partie d’une formation métier d’art comme peuvent l’être la tapisserie ou l’horlogerie, poursuit Chahir Dehmej. C’est un savoir-faire qui se transmet manuellement. La bijouterie et la joaillerie sont connues et reconnue à travers le monde. On a un savoir-faire ancestral qui fait que c’est quelque chose de très singulier. Les élèves travaillent ensuite dans le domaine de la bijouterie et la joaillerie. Certains s’orientent vers les métiers de la défense ou l’aéronautique. »

Un nombre important d'élèves

« Nous sommes les premiers en terme d’effectifs au niveau national et même dans le top 5 au niveau européen », indique Chahir Dehmej.

Cinquante-trois départements sont actuellement représentés parmi les élèves du lycée saint-amandois, un nombre qui tend toutefois à diminuer en raison de l’ouverture de nouveaux établissements en France. Soixante places sont disponibles chaque année pour le CAP Art et technique du bijou, en 2 ans : « Le nombre de candidatures est variable d’année en année », indique Chahir Dehmej.

Nous avons un atout avec un tissu d’entreprises important car on existe depuis longtemps.

JEAN-PIERRE MARCADIER (Professeur de lettres et d’histoire
au lycée Jean-Guéhenno)

Un gros travail autour des échanges européens

Jean-Guéhenno ne bénéficierait pas d’une telle réputation sans l’importance qu’il accorde aux relations européennes. « Monsieur Marcadier mène un gros travail pour les projets européens. Le lycée attire des élèves car nous sommes très ouverts sur l’Europe », ajoute Chahir Dehmej.

Ce volet européen s’apparente à un véritable atout pour l’avenir des jeunes saint-amandois : « Ça apporte de la mobilité et nos élèves ont besoin d’une mobilité professionnelle pour trouver un emploi, explique Jean-Pierre Marcadier. En faisant des stages à l’étranger, ils peuvent faire des choses différentes. »

L’Amphore du Berry

Dirigé par Sylvie Laire est son sourire communicatif, accueille souvent des étudiants seul(e)s pendant les périodes scolaires. Le lycée Jean-Guéhenno, accueille chaque année soixante élèves en bijouterie venus des quatre coins de la France, qui décide de poser leurs valises à Saint-Amand pour quelques années. En temps que chambre d’hôte, l’Amphore du Berry propose ces chambres à des étudiants seul(e)s, c’est une autre solution hébergement sous le signe de la convivialité et de la tranquillité. 

Poster un commentaire

Your email address will not be published.

Compare Listings